Bandeau
Momo au-delà du 55 Nord
La grande aventure de Momo au-delà du 55 e parallèle Nord

Suivez Momo dans sa grande aventure dans le Grand Nord

logo article ou rubrique
Excursion avec un Twin Otter vers les Monts Torngat
Article mis en ligne le 18 juillet 2016
dernière modification le 31 août 2016

par Momo

Dimanche 17 juillet 2016

Je vois sur Facebook une publicité du Parc Nunavik invitant la population de Kuujjuaq et de Kangisualujuuaq de participer a une excursion vers les Monts Torngat en avion. Cette excursion inclue un survol des Monts Torngat et une marche vers les Chutes Qurlutuarjuq dans le Parc national Kuururjuaq.

Le parc national Kuururjuaq s’étend de la baie d’Ungava jusqu’au sommet du mont D’Iberville, dans les monts Torngat. Parcouru depuis des millénaires par les Inuits de la région, ce territoire exceptionnel offre des sommets vertigineux et une rivière magnifique propice aux activités d’eau vive. La rivière Koroc prend naissance à la frontière du Labrador et coule sur 160 km en direction de la baie d’Ungava. Culminant à 1 646 mètres, le mont D’Iberville domine le territoire du parc. ​​​​

En fait nous avions pu profiter du voyage en avion qui partait pour récupérer un groupe de kayakistes qui sont revenu de leur périple en kayak en faisant la descente de la rivière Koroc.

A 9h00 nous embarquons dans notre avion Twin Otter en direction de Kangisualujuuaq pour prendre 2 autres personnes dans notre groupe. Nous sommes donc 10 et prêt a découvrir le parc national.

Une belle journée ensoleillée, il fait chaud : 27 degré ! Beaucoup de vent ! c’est super il y aura moins de moustiques et de mouches. Par contre dans l’avion ça secoue beaucoup ! C’est certain qu’on le ressent plus que dans les Boeing.

Nous arrivons au campement situé proche des Chutes Qurlutuarjuq. Les kayakistes nous attendent, revêtus de leur filet anti moustiques de tout le corps. ça promet !!!

Pendant que les agents du Parc charge l’avion avec les kayaks et tout le matériel de cette expédition et ramène le groupe au village, nous en profitons pour marcher vers les chutes et faire un pique-nique devant les chutes.

Le début est difficile, il faut gravir une colline en pleine forêt. La pente est raide. Le sol est mou, recouvert de mousses. C’est fantastique. La flore est incroyable, des fleurs minuscules… Nous passons de la forêt, a la rocaille, au sable… pour enfin arriver au haut des Chutes. Malheureusement nous ne pouvons pas passer le long de la Chutes pour l’admirer vue d’en bas. Il y a eu 3 jours de pluie et l’eau a considérablement montée.

Le guide du groupe de kayakiste qui est resté avec nous nous fait part de leur aventure pendant ces quelques jours passés sur la rivière Koroc. Ils ont aperçu chaque jour des ours noirs, des loups, des marmottes, des aigles. Ça doit être formidable de faire cette expédition en kayak ! Un projet futur :)

L’avion est de retour. Il nous attend sagement. Lorsque nous revenons au campement, les pilotes nous font un tour sur les Monts Torngat. Avec cet avion ils peuvent voler a basse altitude. Nous frôlons presque le sommet des montages. Une grosse secousse, un grand trou d’air. Ça brasse trop. Nous devons remonter. Mais nous avons droit a une magnifique vue sur les Monts Torngat, au loin le Fjord Abloviak et au loin le Mont d’Iberville, la plus grande montage du Québec qui culmine a 1 652 mètres. Malheureusement nous n’avons pas pu nous en approcher du a la présence de gros nuage et des forts vents.

Pour ne pas nous laisser sur notre fin, les pilotes font un détour et nous survolons la pourvoirie Barnouin qui ne fait pas partie du Parc. Cette pourvoirie est réputée pour la chasse et la pêche. Juste a coté se trouve les magnifiques chutes Barnouin ! Fantastique ! Nous les survolons a 360 degré. Bravo aux pilotes !

Vers 16h nous retournons a l’aéroport de Kuujjuaq. Ce fut vraiment une très belle journée et une belle expérience !

j’ai hâte a ma prochaine expérience dans cette magnifique région du Grand Nord Québécois.

Un voyage vraiment dépaysant !